24 mars 2008

Nobody knows

sasu

Toutes ces conneries qu'on raconte sur l'amour
Toutes ces sornettes comme quoi ça fait du bien
Il paraît même que c'est l'propre des humains
Il paraît qu'ça rend heureux, qu'on n'a rien trouvé d'mieux

Et moi j'y crois
Quand j'te vois
En face de moi
Que ma tête me crie tout bas :
"Embrasse-la ! Embrasse-la !"
Et moi j'y crois
Embrasse-moi !

Il paraît qu'l'amour, ça t'aide quand t'es triste
Il paraît même que ça rend complices
Il paraît qu'ça fait des trucs profonds
Qu'on efface pas d'un coup d'torchon
Que ça va même jusqu'à la passion
Que des fois ça fait mal mais y a qu'ça qu'est bon
Il paraît qu'l'amour, ça change tous les jours
Que tu l'crois mort, et même il bande encore

Mais j'ai vu un gars, dans un bistrot
Un peu tristounet, et tout pâlot
Qui m'a dit qu'un coeur pouvait battre si fort
Que d'un coup il s'arrache de son corps
Et il t'laisse là sur le bitume
Empli de vide et d'amertume

Il paraît qu'l'amour, c'est un truc dangereux
Que ça va faire chialer tes jolis p'tits yeux
Il paraît même que ça fout la fièvre
Il paraît qu'y en a certains, y en a certains qu'en crèvent

- Mano solo - Moi j' y crois

Posté par Etoh à 20:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Nobody knows

    Merci mon Charlou, j'y crois aussi quand je suis avec toi

    Posté par Pinkette, 24 mars 2008 à 20:22 | | Répondre
Nouveau commentaire